Par Toutatis, nous voici déjà de retour pour un nouvel épisode de nos ingés-son à l’INA. Infatigables, nos activistes du son se penchent aujourd’hui sur cette délicate question du choix entre l’analogique et le numérique en matière de production studio.

ANALOGIQUE VERSUS NUMERIQUE

  • Exemple de productions conçues entièrement en analogique comparé aux productions réalisées en numérique.
  • Peut-on avec des plug-ins se rapprocher des machines analogiques ?

En préparant notre numéro hors-série 9, nous avions pensé qu’il ne serait pas inintéressant de provoquer une rencontre qui, aujourd’hui, évoque un passé qu’on croit parfois révolu.
La plupart des participants de ce numéro spécial se sont donc fixé rendez-vous dans l’un des magnifiques studios du centre de formation de l’Institut National de l’Audiovisuel
L’INA est le centre de formation de référence aux métiers de l’audiovisuel et des médias numériques, avec plus de 50 formations pros sur les outils et métiers du son.
Avec Claude Ermelin, Patrice LazareffFrançois CoyaultMark HalidayLéo ChupinChristophe Martin de Montagu et Pierre Emberger.

Une rencontre sous forme de 14 vidéos à retrouver pendant un mois du 20 mai au 21 juin, pour la Fête de la musique. Un partenariat exceptionnel entre l’Institut national de l’audiovisuel et KR.

Episode 1 (20 mai) : Organisation des sessions d’enregistrement.

Episode 2 (23 mai) : L’arrivée des consoles SSL en France.

Episode 3 (25 mai) : Automation et management d’une séance d’enregistrement.

Episode 4 (27 mai) : Technique versus esthétique sonore.

Episode 5 (30 mai) : L’importance du matériel en studio.

Episode 6 (1er juin) : L’efficacité d’une production en studio.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here