Comme ses parents, elle a décidé de monter sur les planches.
Pas celles d’un théâtre feutré, mais celles qui glissent sur la crête des vagues. 

Lee-Ann Curren est la fille de la légende du surf Tom Curren et de la française Marie-Pascale Delanne, pionnière du surf féminin. Héritière d’une lignée de dompteurs de vagues (son grand-père est également une légende du surf hawaïen des années 1950-1960), la franco-américaine a grandi près des vagues du Pays Basque, avec une adolescence partagée entre le surf et sa passion pour la musique. 

Bassiste d’un groupe qu’elle fonde avec des potes de collège (Betty The Shark), elle met entre parenthèses ses envies de musique pour se consacrer à une carrière de surfeuse professionnelle.

Sacrée deux fois championne d’Europe et après avoir réactivé pendant quelques années son premier groupe, elle s’est lancée depuis 2 ans dans une carrière solo, à la recherche d’un nouveau tube, qui ne sortira pas cette fois de l’océan mais peut-être de son home-studio.

Nous l’avons rencontrée lors dernier festival Rock en Seine, à l’issue de son concert sur la scène Firestone.
Son premier EP, Shapes and Colors, sort le 7 février.

Elle sera en concert à Paris le 19 mars au Pop up du label et le 1er avril à l’Olympia, en première partie d’Izia.

Facebook

 Le clip de conversations 
titre
extrait de son EP 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here