À l’origine du fameux Los Angeles Scoring Strings (cf. KR n°274), Audiobro se faisait désirer pour sortir un nouveau projet. Avec Genesis Children’s Choir, le suspense est terminé, et l’attente totalement justifiée. Au format Kontakt, ce chœur mixte d’enfants est peut-être le plus abouti à ce jour, artistiquement et techniquement…
Par Pierre Estève

  • Banque sonore Kontakt
  • Distributeur Audiobro
  • Prix public indicatif : 258 €
  • Compatible : Mac et PC

Les Choristes… version virtuelle mixte

Compatible Kontakt Player 5.7 + et NKS (et le MPE ?), Genesis Children’s Choir (GCC) est un chœur de 64 enfants âgés de 8 à 14 ans. Ou plutôt quatre chœurs d’enfants rassemblés dans un même instrument : seize filles soprano, seize alto, seize garçons soprano et seize alto. 

GCC s’avère bien échantillonné (22 Go Lossless), même si la plage de nuances mériterait d’être étendue. Des presets et snapshots permettent de découvrir les possibilités de GCC. Les patchs existent en différentes versions (Speed Pro, Low, Med ou Most Voices) suivant la qualité (et la charge de calcul) de l’algorithme de time stretch utilisé. Pour travailler avec les instruments Speed Pro, il est conseillé de n’utiliser qu’un ensemble à la fois par instance de Kontakt. Pour composer, privilégier donc les patchs par défaut et réserver les autres au rendu final. 
GCC bénéficie d’une interface vaste, claire et astucieuse. En haut, on accède à la création et à la gestion des phrases par concaténations de syllabes enregistrées en pseudo-latin (on aurait préféré un choix plus universel, basé sur des phonèmes moins connotés) et aux trois principaux modes de jeu, Sustain, Staccato et Pads. Chaque mode possède ses propres paramètres. Au milieu de l’interface, se trouve le gros bouton bleu de dynamique, paramétrable par l’icône d’engrenage en bas à sa droite. D’une manière générale, cette icône signale dans toute l’interface les paramètres finement éditables. De plus petits potentiomètres donnent accès aux Volume, Filter, Brightness et Detune. Particulièrement intéressant, le mode Detune permet de créer des clusters et des modes de jeu contemporains. Une belle idée qui mériterait d’être approfondie (import scala, vue d’ensemble des éditions sur les quatre parties, éditeur musical, etc.).

Ils chantent !

Sous le panneau central, on trouve le Switcher pour créer à la volée des arrangements évolués. Il s’affiche en deux modes, Basic et Advanced. Chacun des quatre Switchers, contrôlable par note MIDI ou CC, est assignable à un preset de phrase, d’ensemble ou de mixage. On peut même assigner plusieurs changements à un même trigger. Les petits cercles de couleur (bleu, vert, jaune, rouge) activent tel ou tel réglage de switch. 
Sous le Switcher à gauche, le bouton Look Ahead propose une option très utile : il permet de recaler les syllabes parfaitement en rythme à partir de notes MIDI quantifiées en grid. Comment ? Chaque syllabe ne s’appuie pas rythmiquement sur le début du sample. Par exemple, dans « STO », le temps tombe sur TO et non sur le S. Les chanteurs ajustent cela naturellement, mais il faut le programmer dans un instrument virtuel, ce qu’a fait Audiobro de manière convaincante. Look Ahead se règle en millisecondes, et il faut appliquer un délai négatif équivalent sur la piste correspondante. 
À droite de ce paramètre, on accède aux pages Ensemble (pour positionner les quatre ensembles sur une scène virtuelle, avec de belles IR), Performance (mode par défaut décrit plus haut) et Mixer.

Modulations à gogo…

Il propose sept effets par piste et trois pages supplémentaires : Sends, Automation et Modulation. Comme automations et modulations sont assignables à quasiment tous les paramètres, Audiobro a eu la bonne idée de faire correspondre leur code couleur à celui du nom des boutons auxquels elles sont affectées. La combinaison de ces outils étend les possibilités de GCC à la création de presets fous, à base de textures vocales.

On y croit…

GCC est à la pointe des chœurs samplés. En particulier pour les voix d’enfants. La simplicité d’utilisation, la richesse des réglages et la programmation pensée par un vrai musicien permettent de créer des œuvres vocales convaincantes et musicales. À tel point que la frontière entre chœur virtuel et chœur réel commence enfin à s’estomper…

Test issu du numéro 334, février – mars 2018.

Les +

  • Instrument rare et utile
  • Divisi
  • Look Ahead
  • Facile à utiliser

Les –

  • Plage des nuances à étendre
  • Marre du latinus…
  • Gourmand en ressources

Retrouvez des tutoriaux vidéos complets ici

Retrouvez des exemples sonores ici

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here