Skip The Use s’offre une nouvelle jeunesse

Se quitter pour mieux se retrouver…

Il aura fallu 3 ans d’errances musicales chacun de leurs côtés pour que Yan Stefani et Mat Bastard, les deux fondateurs de SKIP THE USE, se retrouvent en studio pour un 4ème album.
Après 6 mois d’enregistrement sur leurs terres nordistes, dans le Studio Le hangard à sons, les deux quarantenaires livrent un bel album de 14 titres aux sonorités très contemporaines, et qui pour la première fois, fait la part belle aux sons synthétiques.
N’oubliant pas au passage le combat qu’ils mènent depuis de nombreuses années contre l’extrême droite (le titre Marine), ils signent un album à l’image du monde moderne : énergique, complexe et pluriel. Nous les avons rencontrés pour en savoir plus sur le contexte de cette reformation et l’esprit de ce nouvel album, avant le début de leur nouvelle tournée en novembre. Et bien évidemment on a aussi parlé set-up et matos !

Skip The Use nous parle de leur set-up, matos et la manière dont ils vont gérer la complexité de leurs différents sons, lors de leur prochaine tournée.

Le clip du single Damn cool

Tous les numéros KR HomeStudio en numérique !
Adam KR
Découvrez notre dernier numéro 350
KR Découvertes
Communication Rav Vast

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

KR home-studio, le magazine de la création et de la production musicales, s’associe au dispositif « Aidons les artistes-interprètes français ! », initié par l’enseigne Woodbrass.com et à la société de gestion collective, l’Adami pour soutenir la création artistique française.  La crise sanitaire a malheureusement laissé des traces indélébiles dans le développement des projets musicaux et...
La société PreSonus, développeur de solutions audio hardwares et logicielles, basée à Bâton-Rouge en Louisiane, recherche son directeur des ventes pour la France. Ce poste sera en lien avec le siège EMEA (Europe Middle East Africa) situé à Cavan en Irlande. Quels types de missions ? . Gérer les relations...
Créé en 1928 par Maurice Ravel, le Boléro, ballet pour orchestre, fait aujourd’hui partie des pièces ayant connues le plus grand nombre d’interprétation. Cette œuvre est définie par son auteur comme « une danse d’un mouvement très modéré et constamment uniforme, tant par la mélodie que par l’harmonie et le rythme, ce dernier marqué sans cesse par le...