EP

MOJA • Home • (MOJA / ART BEAT Association)

Moja s’était distingué il y a deux ans, à la sortie de leur premier album One. Aujourd’hui le groupe nantais revient avec un nouvel EP de six titres appelé sobrement Home, sorti ce jour le 15 mai.

Si la scène reggae française a toujours été active, Moja apporte aujourd’hui une certaine fraîcheur à des codes vieillissants. Et la voix de Mamatya n’y est pas étrangère ! Chanteuse et leader du groupe, Marine « Mamatya » Annic écrit également les paroles. Le groupe est également composé par Nino à la guitare, Quentin aux claviers, Brian à la basse, Simon à la batterie et Clément comme ingé-son maison.

Crédit Photo : Simon Grumeau.

Avec un premier single intitué « Tightrope Walker », que l’on peut littéralement traduire par « Funambule », Mamatya a collaboré avec l’incontournable franco-britannique Florian « Flox » Gratton, et le compositeur beatmaker parisien Clément « Tamal » Thouard, a qui l’on doit entre autre de chouettes collaborations avec Marcus Gad ou encore Cédric Myton. Sur ce morceau, on notera la présence du violoniste indien Sukhdev Prasad Mishra, qui apporte une touche “World et spirituelle à leur univers. 
Des valeurs humanistes qu’ils défendent et qui mettent en perspective nos mantras universels, et font entrer en résonance l’âme et le corps.

« J’ai écrit « Tightrope Walker » à un moment où je me sentais un peu perdue, comme si je me trouvais à un carrefour et que je devais choisir la bonne direction. J’avais besoin d’écrire ce que ressentais pour m’aider à y voir plus clair. Une nuit, ces paroles et la mélodie ont surgi, et le morceau est né. » Explique Mamatya.

Pour illustrer ce premier single, Moja a fait appel au réalisateur nantais Sébastien Marqué qui l’a tourné dans un ancien atelier de métallerie nantais où règne une ambiance froide et mystérieuse. “Pour ce clip nous voulions jouer sur les contrastes: un décor froid, intemporel, quasiment hostile, où la musique vient rassurer et apporter de la chaleur. Nous avons mis l’attention sur l’image et sur l’émotion, pour que le spectateur puisse se laisser porter par son imagination”.

Crédit Photo : Simon Grumeau.

L’album Home a été enregistré et mixé au Stereobox Studio à Paris par Clément “Tamal” Thouard et Lucas Hourdin, puis masterisé au Globe Audio Mastering à Bordeaux par Alexis Bardinet.

Sur la toile

-> Site
-> Facebook
-> Chaîne YouTube
-> Instagram
-> SoundCloud

Plus de vidéos…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here