Avec Lionel, tout commence souvent par la batterie, histoire de fixer le tempo d’abord, mais aussi de fournir une base de travail cohérente autrement qu’avec un simple métronome. L’idée n’était pas de créer directement le pattern définitif, mais plutôt d’avancer le groove autour de trois des instruments basiques du kit, charley, rimshot et grosse caisse. Lionel s’est plongé dans ses archives audio pour sampler les deux premiers instruments, qu’il retouche systématiquement pour les adapter à ce qu’il entend comme son idéal. Cela passe la plupart du temps par un accordage et une petite égalisation, histoire de modeler le son. 

Skank inside

Dès lors, il devient possible d’incorporer les instruments puis les éléments rythmiques, au fur et à mesure. Lionel commence par le piano en mode « skank », la pompe typique reggae jouée sur la croche en l’air du temps. Vous l’avez déjà certainement ressenti sur les styles précédents, Lionel aime beaucoup travailler le son directement à partir de ses instruments hardware, le Nord Stage en l’occurrence. Le piano est donc l’un des presets du clavier, traité directement avec un delay et une petite saturation, pour le « grainer ». C’est l’un des points forts des instruments, il est possible de façonner le son à partir des boutons du tableau de bord, avec la possibilité de le stocker et de le rejouer sur scène, au besoin. Les modifications éventuelles pour s’adapter aux conditions du live ne prennent alors que quelques secondes. 

La séquence reggae – dub de Lionel Gaget.
La réverb Room de Valhalla.

Retrouvez l’article complet et toutes les explications concernant cette séquence sur le KR348, novembre – décembre 2019.

Les pistes séparées et les MIDIfiles, les banques sonores, sont à récupérer ici grâce au code mentionné en page 6 dans le numéro 348 de KR, septembre-octobre 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here