Un son pour du flow dans l’arrangement KR, c’est le souhait le plus cher de Lionel Gaget, notre compositeur, que cette base serve de support à toute voix qui le souhaite ! N’hésitez donc pas à faire tourner ce groove autour de vous, et dans vos séquenceurs, bien entendu. Voyons comment s’est architecturée cette compo et quel processus a suivi Lionel pour en arriver là

Séquence Hip Hop by Lionel Gaget

Comme pour chaque numéro désormais, Lionel se plonge dans la réécoute des albums qui ont marqué le style illustré. L’objectif, revenir aux sources du son, des effets, voire des instruments utilisés. Pour le hip hop, il a dû réécouter des choses aussi diverses que « Rapper’s Delight » de Sugarhill Gang, « Fight The Power » de Public Enemy, en passant par 50 Cent, Eminem ou Snoop Dogg, plus proches de nous. Beaucoup de morceaux d’Outre-Atlantique ; même si le son français n’est pas en reste, les références sonores sont indéniablement de l’autre côté ! 

Lorsque l’on est compositeur dans ce style, que l’on se doit d’être quelque peu pédagogique – il s’agit de KR quand même – et que l’on ne va pas se contenter d’aligner trois boucles, on se trouve confronté à un problème d’importance : le flow ! Il convient donc d’imaginer cette partie, sans pouvoir bénéficier d’un artiste du genre à ses côtés, ce qui n’est que rarement le cas dans les productions réelles. Du moins, les créateurs de son ont souvent discuté thèmes et idées pour les guider au mieux dans leurs choix, en amont de la compo avec la DAW. Globalement, le style impose la récurrence rythmique, dans l’unique but de favoriser le chanteur.

La suite dans le numéro 346 de KR…

Et aussi dossier complet :

• Histoire du style

• La playlist US d’Olivier Cachin

• Suivez notre séquence à la loupe

• Techniques clavier, basse, batterie

• Sélection de banques de sons

• Apprendre un beat trap et un beat hip hop avec la famille MASCHINE de Native Instruments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here