ALBUM

ACQUIN • Bareback • [Acquin / Eklektik]

Acquin nous avait déjà servi un EP sorti en 2016, Les choix esthétiques. Aujourd’hui vient de débarquer son premier album Bareback, sorti fin février sur les plateformes et depuis le 3 avril en vinyle.

Avec celui-ci Acquin nous propose une relecture d’un rock qui avait été négligé depuis quelques années. Vous savez, ce rock intimiste qui affichait des chansons sombres et tourmentées, des textes ciselés et sans concessions. On évoquerait facilement Daniel Darc, Kat Onoma et consorts… Musicalement ? Nous voici plongé dans un univers post-punk, taquiné par des synthés minimalistes tendance eighties. 

Pour atteindre son but, Acquin a fait appel au producteur Frédéric Lo, qui a d’ailleurs travaillé avec le Darc en question, mais aussi avec Alex Beaupain, Pony Pony Run Run, Thiéfaine ou encore Alain Chamfort. Mais pour quelles raisons a t-il accepté ? Frédéric explique : “Il y a une filiation avec Daniel Darc tout en ayant une singularité et une pertinence dans l’écriture des compos. J’ai aussi trouvé un lien avec Mendelson, le label Lithium, Burger et Biolay. Les textes sont étranges, avec quelque chose d’hors format. On retrouve la culture du musicien classique qui se met à l’écriture de la chanson.”

Pour parfaire cette production, l’album a été mixé par François Delabrière et masterisé par Pieter De Wagter. Les artworks sont eux signés par Iannis Pledel

Sur la toile

Plus de vidéos

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here