La rencontre entre Simon Aubert et Edgar Joly date déjà de 2013. A cette époque, ils sont tous deux sur les bancs d’une école à Montpellier pour la composition de musique de film.

Multi-instrumentistes, Simon joue de la guitare et de la basse, quand à Edgar du piano, de la batterie et de la guitare. Ils sont aussi férus de machines à son. Le duo commence à élaborer ses premiers titres et prend le nom de Supermassive. Leurs influences sont vastes, allant de la musique électronique au rock, tout en passant par la pop anglo-saxonne. 

Leur premier single, « The One » sort alors en 2018 sur leur propre label Rose Music. Le ton est déjà assumé, c’est à dire inventer des pépites d’électro pop, taillées pour le dancefloor. Une mélodie entêtante chantée en anglais, une basse sautillante groovy et quelques riffs de guitare bien sentis.

Adepte des singles, « Reason » en 2019 et « One Night Stand » en 2020 sortent ensuite tous deux sur leur propre label. Aujourd’hui, leur dernier titre  « Made of Gold », paru le 15 mai dernier, est désormais hébergé sur le label Big Top Amsterdam, le même que le DJ producteur hollandais Bakermat… Ce morceau à mi-chemin entre acoustique et électronique fera parti de ceux qui seront présents sur le premier album des montpelliérain, prévu pour la fin de l’année.

« C’est un morceau que j’ai commencé à composer dans un avion de nuit alors que je rentrais chez moi. Le soir d’après, j’ai appelé Simon pour qu’il vienne l’écouter et nous l’avons terminé dans la nuit. » nous confie Edgar. Puis il ajoute, « C’est l’histoire d’un personnage qui est parti loin « Through the winter’s cold, I‘ll walk that miles », mais se rend compte que la seule chose qui lui manque, c’est ce qu’il a laissé derrière lui, il cherche alors à revenir dans la réalité. »

Sur la toile

-> Site
-> Facebook
-> Chaîne YouTube 
-> Instagram
-> SoundCloud

Plus de vidéos…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here