Après s’être fait piraté une série de mini disques contenant 18 heures de sessions d’enregistrements de son album OK computer, le groupe d’Oxford a décidé de ne pas payer la rançon de 150 000 dollars demandée par le hacker et de mettre à dispo 1,8 GB de mp3 en téléchargement légal.

Ces sessions, réalisées entre 1995 et 1998, sont en écoute gratuite sur bandcamp et disponibles à l’achat pour 18£ pendant 18 jours. Les fonds récoltés seront reversés à Extinction Rebellion, une ONG qui milite contre le réchauffement climatique.

Pour l’écoute, ça se passe ici : bit.ly/2XE0Ncw

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here