C’est une histoire comme seul internet sait les créer. Rembobinons…
En décembre 2021, la mise en ligne d’un documentaire sur YouTube agite la synthosphère.
Dans le cadre d’un atelier vidéo, les élèves d’un lycée agricole de Moselle ont découvert dans une grange, un synthétiseur des années 60 sur lequel apparaît le nom Loumavox. Cette trouvaille va constituer le point de départ d’un sujet d’étude pédagogique, mis en scène en vidéo sous forme d’enquête. Toute la classe se met collectivement en quête d’informations pour remonter le fil de l’histoire de cette machine totalement inconnue des experts. Le nom de ses créateurs est trouvé. Le Loumavox est né de l’imagination d’une soeur et d’un frère, Louise et Marc Voksinski, respectivement musicienne et électronicien, originaires d’Europe de l’Est. L’enquête se raconte en vidéo, à grand renfort de photos, de tests et de témoignages, comme celui de Jean-Michel Jarre qui va apporter encore un peu plus de corps au récit.

L’histoire aurait pu être belle si elle n’avait été montée de toutes pièces. Le pot aux roses est dévoilé début janvier 2022 dans une nouvelle vidéo.
À l’occasion de la dernière édition du Synthfest, nous avons rencontré Christian Lamalle, créateur de cette machine, pour nous raconter les coulisses de cette histoire fabuleuse.

Décembre 2021, la synthosphère s’enflamme pour le Loumavox

Janvier 2022, retour à la réalité. L’histoire du Loumavox est une fake news

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here