MurMure est l’un des quatre projets retenus par la Mairie de Paris pour la réhabilitation de l’ancien transformateur du boulevard de Charonne dans le cadre de Réinventer Paris 2.

Alors que de nombreux studios historiques de Paris (Davout, La Grande Armée, etc.) ferment et que le monde de la création musicale et sonore rassemble de plus en plus de savoirs et de savoir-faire différents, le lieu adapté pour les accueillir n’existe pas encore. Le 67 boulevard de Charonne, dans le 11e

arrondissement de Paris, pourrait bientôt devenir ce nouveau lieu capable de rassembler professionnels, amateurs et passionnés de musique. En effet, MurMure propose d’y regrouper une offre complète d’infrastructures de haute qualité pour l’écoute, la diffusion, la musique à l’image, l’enregistrement, la production et la postproduction.

Les 9 000 m2 du bâtiment comprendraient 2 000 m2 de studios d’enregistrements de toutes tailles couvrant l’intégralité des besoins actuels – du soliste à l’orchestre symphonique, de la chanson à la musique de film, en passant par le jazz, la pop, l’électro, la musique urbaine, etc. – une « rue intérieure de l’audiovisuel » de 1 300 m2 avec restaurant et bar, artisan luthier, concept-store dédié au son, boutiques de matériels sonore… Les étages accueilleraient des espaces de travail partagé pensés pour les professionnels du son et équipés de mobiliers sonores, salles de montage, doublage, écoute, projection dernier cri…. Et pourraient héberger compositeurs, musiciens, éditeurs, manageurs, producteurs, labels, webradios… mais aussi graphistes, communicants, designers, juristes, fabricants d’instruments, médias.

 

Le projet MurMure a été conçu par un collectif pluridisciplinaire composé notamment d’architectes, de designers, d’ingénieurs, d’acousticiens et d’artistes-interprètes, de musiciens, de compositeurs et de représentants de la plupart des métiers du son. Il est également pensé par des experts parmi les plus réputés afin de garantir performance écologique et qualité acoustique sans compromis, tout en préservant les habitants autant que ses usagers des nuisances sonores réciproques.

Un pari innovant pour rassembler toutes les musiques et toutes les pratiques, concentrer toute l’énergie et le dynamisme du secteur musical en un lieu unique en plein cœur de Paris auquel la rédaction de KR ne pouvait qu’être sensible.

De nombreux artistes, musiciens, ingénieurs du son, producteurs, compositeurs de musique de film, labels composent la communauté grandissante de soutiens au projet Murmure*. Si, comme eux,  vous pensez que Paris mérite un tel lieu dédié à l’enregistrement, il est encore temps de faire entendre votre voix avant le 14 décembre.

En effet, une pétition est mise en ligne afin d’aider à la réalisation de ce réjouissant projet.

*Juliette Armanet, Alain Chamfort, Matthieu Chedid, Philippe Cohen Solal, Mathieu Lamboley, Emily Loizeau, Maxim Nucci (Yodelice), Anne Gravoin, Martin Rappeneau, Stephan Reichart, Philippe Rombi, Laurent Vernerey, entre autres.