Accueil Artistes Académie du Jazz 2017, le palmarès !

Académie du Jazz 2017, le palmarès !

Depuis 64 ans, l’Académie du Jazz récompense chaque année les meilleurs artistes et les meilleures productions musicales du monde du jazz. Cette association régie par la loi française de 1901 a vu passer tout le gratin musical jazzistique et artistique et cette année ce sont plus d’une cinquantaine de personnalités qui ont voté pour les trophées 2017.

www.academiedujazz.com

Pour la deuxième année consécutive, c’est au Pan Piper dans le onzième arrondissement parisien que s’est tenu la soirée de proclamation du palmarès. Le 21 janvier dernier, sous la présidence de François Lacharme et en présence de 250 personnes, ont été remis les prix suivants :

Prix BluesThornetta Davis pour l’album Honest Woman (Sweet Mama Music).
Finalistes : John Blues Boyd pour The Real Deal (Little Village Foundation) et Monster Mike Welch & Mike Ledbetter pour Right Place, Right Time (Delta Groove).

Prix SoulThe Como Mamas pour l’album Move Upstairs (Daptone).
Finalistes : Don Bryant pour Don’t Give Up On Love (Fat Possum / Differ-Ant), et Daniel Caesar pour Freudian (Golden Child).

Grand Prix de l’Académie du Jazz (meilleur disque de l’année) : Christian McBride Big Band pour l’album Bringin’It (Mack Avenue / Pias).
Finalistes : Martial Solal & Dave Liebman pour Masters in Bordeaux (Sunnyside / Socadisc) et Vijay Iyer Sextet pour Far From Over (ECM / Universal).

Christian McBride avec son épouse Melissa Walker au chant et Lawrence Leathers à la batterie. Copyright photo Thierry Demougin.

Prix du Disque Français (meilleur disque enregistré par un musicien français) : à
Laurent de Wilde pour l’album New Monk Trio (Gazebo / L’Autre Distribution).
Finalistes : André Villéger / Philippe Milanta / Thomas Bramerie pour Strictly Strayhorn (Camille Productions / Socadisc) et Hervé Sellin Quartet pour Always Too Soon (Cristal / Sony Music).

François Lacharme (à gauche) remet le Prix du Disque Français à Laurent de Wilde. Copyright photo Thierry Demougin.

Prix Django Reinhardt (musicien français de l’année) avec le soutien de la Fondation BNP Paribas : Cécile McLorin Salvant, vocaliste.
Finalistes : Vincent Bourgeyx et Théo Ceccaldi.

Prix du Musicien Européen (récompensé pour son œuvre ou son actualité récente) :
Susanne Abbuehl.
Finalistes : Samuel Blaser et Andreas Schaerer.

Susanne Abbuehl et ses musiciens. Copyright photo Thierry Demougin.

Prix de la Meilleure Réédition ou du Meilleur Inédit : Ex-aequo Thelonious Monk : Les liaisons dangereuses 1960 (Sam Records – Saga / Pias) & Lucky Thompson Complete Parisian Small Group Sessions 1956-1959 (Fresh Sound / Socadisc).
Finaliste : Woody Shaw & Louis Hayes The Tour Volume Two (HighNote).

Prix du Jazz ClassiqueMichel Pastre 5tet featuring Dany Doriz & Ken Peplowski pour l’album Tribute to Lionel Hampton (Autoproduction).
Finalistes : Pierre Christophe 4tet pour Tribute to Erroll Garner (Camille Productions / Socadisc) et Bill Charlap Trio pour Uptown, Downtown (Impulse ! / Universal).

Prix du Jazz VocalKarin Krog pour le coffret The Many Faces of Karin Krog, Recordings 1967-2017 (Odin / Outhere).
Finalistes : Mélanie De Biasio pour Lilies (Le Label / Pias) et Lizz Wright pour Grace (Concord / Universal).

Karin Krog au chant et Laurent de Wilde au piano. Copyright photo Thierry Demougin.

Prix du Livre de Jazz : Pierre Fargeton pour André Hodeir, le jazz et son double (Éditions Symétrie).
Finalistes : Ray Celestin pour Mascarade (Le Cherche Midi) et Jacques Ponzio pour Abécédaire Thelonious Monk ABC-Book (Lenka Lente).