We Love Green revient après deux ans d’absence en raison des restrictions sanitaires et lance un nouveau format pour cette nouvelle édition, avec tout d’abord une soirée d’ouverture le jeudi 2 juin, puis le WE complet du samedi 4 et dimanche 5 juin. Alors que verrons-nous cette année à la Plaine de la Belle Étoile du côté de Vincennes pour fêter la Pentecôte ?

Si malheureusement, les pass trois jours sont déjà épuisés, il reste néanmoins des billets en Pass 1 jour et en Pass 2 jours. Billetterie ici.

Tout d’abord débutons avec brio par la soirée du 2 juin, avec une programmation plutôt exclusive notamment avec la présence de Gorillaz (Damon Albarn et Jamie Hewlett) à 22 heures en tête d’affiche pour fêter leurs 20 ans dans un grand concert, puis la présence dans la foulée des Berlinois de Moderat, le trio constitué par Modselektor (Gernot Bronsert et Sebastian Szary) et Apparat (Sascha Ring), qui transformera la scène « La clairière » en clubbing ultime. Le samedi verra entre autres le retour de Phoenix, Caribou, Myd, Lous & the Yakuza… Le dimanche se tournera vers Disclosure, PNL ou encore Bicep.

Programmation éclectique

Celle de WLG 2022 joue sur les dernières tendances en nous proposant une line-up très actuel avec des artistes phares de leur genre musical. On pourra sur ces trois jours écouter de nombreux styles en passant du hip-hop à la techno, de la pop à la soul ou encore de l’électro à la chanson française. 

Parmi les tendances fortes de cette édition on pourra tout d’abord souligner une programmation qui laisse une large place aux femmes avec des artistes emblématiques comme Jorja Smith, Angèle, Clara Luciani, Juliette Armanet, Nathy Peluso, Ibeyi, Charlotte de Witte, Grimes, Selah Sue

On viendra aussi pour écouter une scène rap en pleine effervescence avec la crème du genre : PNL, SCH, Laylow, Ziak, La Fève, Dinos, Central Cee, Slowthai, Zinée, 1pliké140, Joysad… Et bien sûr une thématique électro particulièrement dynamique avec notamment un dancefloor dans les bois, sur la scène Lalaland, dédiée à la musique électronique en forme de mini-open air.

Programmation complète ici.

Rencontres et débats

Comme à chaque édition, WLG ce n’est pas que de la musique, des spectacles et des artistes mais aussi un festival convivial, au grand air, qui propose par exemple un nouvel espace, le Chef Lab, en version premium et uniquement végétal avec, aux manettes, des spécialistes culinaires : Adrien Cachot, Alessandra Montagne, Minou Sabahi, Valentin Raffali… Et bien sûr des stands de nourriture, tournés vers la restauration locale, bio et végétarienne, et labélisés avec la charte Eco-Table.

Ce n’est pas tout car WLG est aussi un laboratoire de solutions écoresponsables pour alimenter le festival avec des panneaux solaires, du bio carburant… Mais aussi penser et réfléchir sur la transition écologique, notamment sur la scène du Think Tank aux côtés de Brut, du Monde, Binge Audio et Amnesty International avec des invités comme Hugo Clément, Camille Etienne, Mike Horn, Titouan Bernicot, Lamya Essemlali, Haidar El Ali, Assa Traoré, Hugo Décrypte… On citera aussi le Village Innovations en partenariat avec Changenow, un lieu d’échange privilégié pour les acteurs de l’économie circulaire, de la mode engagée et des technologies de demain. N’oublions pas non plus que le dimanche 5 juin célébrera aussi la journée mondiale de l’environnement.

Espace stand-up

La grosse nouveauté de cette année concerne la présence d’une scène dédiée au stand-up, montée en collaboration avec le Comedy Club parisien, Madame Sarfati. On retrouvera sur cette scène Fary, le jeudi 2 juin, pour présenter en avant-première son nouveau spectacle « Aime si tu peux » et qui vient aussi d’annoncer la sortie de son premier EP « Le Stand-Up m’a tué.e ». Le reste du week-end verra défiler plusieurs autres humoristes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here